le forum des dionées

forum de discussion sur les plantes carnivores
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La digestion des piéges de la dionée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zigobar
Débutant
Débutant


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Mar 15 Jan - 16:35

Bonjour je suis étudiante en prépa bio et nous préparons un TIPE sur le piège de la dionée.

Pour cela nous devons nous-même nourrir la plante avec des drosophiles que nous allons élever et en aucun cas qu'elle puisse se nourrir elle-même.

Mais nous avons un problème nous aimerions savoir de qu'elle quantité d'insectes la plante a besoin car nous ne voudrions ni l'affamer ni la gaver (nous ne pouvons pas en acheter beaucoup.)

Merci de me répondre si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speeddy31
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 5302
Age : 36
Localisation : Midi-Pyrénées
Humeur : Toujours zen
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Mar 15 Jan - 16:42

bonjour, tout d'abord bienvenue sur le forum des dionées et j espère qu' il vous plaira, pour répondre à votre question la dionée a besoin d'une à deux mouche par mois, mais si vous la gaver trop !!c est pas bon !!sa fera comme quand on leurs donne de gros insectes les pièges ne les digères pas et noircissent donc il faut pas trop les nourrir, sinon le risque de voir la plante mourir d'indigestion .


Dernière édition par speeddy31 le Jeu 2 Juil - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforumdesdionees.com
Zigobar
Débutant
Débutant


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Mar 15 Jan - 16:45

Merci beaucoup de m'avoir répondu.

Je pense que si l'on prend trois plante nous pourrons réaliser nos expérience sans les gaver et les tuer.

En ce qui concerne le forum il est très bien fait ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speeddy31
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 5302
Age : 36
Localisation : Midi-Pyrénées
Humeur : Toujours zen
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Mar 15 Jan - 16:48

merci pour les compliment!!!quel experience faite vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforumdesdionees.com
Zigobar
Débutant
Débutant


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Mar 15 Jan - 16:54

NOus voulons observer dans quelles conditions la plantes se referment donc nous allons essayer de la mettre en présence de brindilles, de proies, et si nous pouvons d'azote seul pour essayer de savoir exatement quelle est la situation qu'il faut pour qu'elle se ferme.

Présence d'azote ou mouvement de la proie (qui se débat).
NOus n'avons pas beaucoup d'idées d'expériences car nous n'avons pas pu étudier la digestion n'ayant pas beaucoup d'information sur le sujet.

Si vous avez des idées d'expériences sur le fonctionnement des pièges des dionées et des conditions nécessaires pour qu'elles se ferment (totalement) elles seront bienvenues.

Ainsi que tous renseignements sur le système de fermeture.
Merci


Dernière édition par le Mar 15 Jan - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speeddy31
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 5302
Age : 36
Localisation : Midi-Pyrénées
Humeur : Toujours zen
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Mar 15 Jan - 17:01

Ce qu'il faut retenir c'est que d'une manière générale, la source d'azote des plantes se présente sous forme d'ion nitrique, mais elles peuvent assimiler l'azote sous forme d'ion nitreux ou ammoniacal. Remarquez aussi que si la voie d'absorption classique passe par les racines, on utilise l'aspersion du feuillage, par exemple des fruitiers, avec des solutions nutritives ce qui montre que de nombreux végétaux peuvent absorber des ions nitriques ou ammoniacaux par les feuilles.
De plus les végétaux sont capables d'assimiler l'azote sous forme organique de faible poids moléculaire: acides aminés surtout acides aspartiques et glutamique, asparagine, glutamine, urée, acide urique…

Dans la plante, l'azote nitrique est réduit en azote ammoniacal, (NH4+). Cet azote ammoniacal est immédiatement incorporé sous forme d'acides aminés ou bien incorporés sous forme d'amide comme les acides aminés asparagine et glutamine.

Les plantes carnivores vivent dans des stations naturellement dépourvues en source d'azote assimilable. Elles sont dépourvues d'organisme symbiotique fixateur d'azote contrairement aux Légumineuses, aux Aulnes ou aux Casuarina,Très précocement, les scientifiques d'origine européenne ont observé la transformation des proies, comme celle de petits morceaux de viande par les plantes carnivores, suggérant l'existence d'une digestion comparable à celle des animaux. (Arthur Dobbs découvre la Dionée en 1759 et l'appelle "Sensitive piège à mouche". Ellis la décrit aux alentours de 1770, il la considère comme une plante carnivore. Darwin, cite des observations de digestion antérieurement à 1875, chez d'autres plantes carnivores). Il n'y a pas lieu de croire que les amérindiens et les populations d'Asie aient pu ignorer de tels phénomènes, mais je n'ai pas de bibliographie à ce sujet.

Toutes les modalités de la digestion ne sont pas connus ou bien sont imparfaitement connu, la digestion chez les Utriculaires en est un exemple. La présentation qui suit en présentent quelques aspects mais ne vise pas à l'exhaustivité.

Pour qu'il y ait digestion, il faut un contact étroit entre les enzymes responsables de celle-ci et leur substrat. Dans ces conditions, le meilleur contact a lieu dans une phase liquide. Il est donc nécessaire que la proie puisse être immergée au moins partiellement dans une soupe enzymatique.
La proie doit être dans un liquide. Parmi les cas qui peuvent se présenter :

ce liquide est produit au moins partiellement par les urnes. (Nepenthes, Sarracenia, Darlingtonia)
il se présente comme un mucilage qui s'applique et enveloppe la proie, contribue à l'asphyxier en plus de limiter ses mouvements par ses propriétés collantes (Drosera, Drosophyllum).
il est produit une fois le piège de la Dionée refermé, et après formation d'une poche étanche par le rapprochement des bords du piège.

Chez Pinguicula, les glandes pédicellées piégent la proie, mais ce sont les glandes sessiles qui contribuent à fournir le liquide et les enzymes.


Chez la Dionée la seule stimulation des poils sensibles peut amener à un efflux d'une solution ne contenant pas d'enzyme. Chez Darlingtonia, qui n'a pas de glande digestive, l'ajout d'un bouillon de boeuf au contenu de l'urne déclenche une augmentation du volume de liquide de l'urne.
Ceci ne doit pas faire oublier que la sécrétion d'enzymes et l'efflux de liquide sont souvent liés.

Le pH des gouttelettes de mucilage avant stimulation est souvent acide. Le pH du mucilage des Drosera varie de 3 à 5 suivant les espèces. De même certaines espèces de Drosera voient un abaissement du pH de 2 unités après stimulation des tentacules. Chez des Pinguicula le pH est de l'ordre de 5 et s'abaisse à pH 3 après stimulation des feuilles par une proie.

Pour transformer, à la température ambiante, la matière organique de la proie en molécules suffisamment petites pour être réabsorbées il faut l'action d'enzymes. D'une manière générale les enzymes à l'oeuvre ont pour caractéristique une certaine stabilité ce qui leur permet d'avoir une activité étalée dans le temps. Elles ont aussi une faible spécificité vis à vis de leurs substrats. Ceci est un avantage car un organisme est un mélange de substrats fort divers et la synthèse d'un grand nombre d'enzymes spécifiques aurait un coût énergétique très élevé pour ces espèces.

L'apport d'enzymes par l'extérieur.
Il existe dans l'air et sur les proies, dans le système digestif de celles-ci des bactéries capables d'hydrolyser la matière organique. Elles sont présentes dans l'air et sur les proies. Ceci complique l'étude de l'origine des enzymes digestives. Pour être sûr que les enzymes sont bien sécrétées par les plantes carnivores il faut avoir recours, en général, à des cultures axéniques (sans germe). Dans certain cas particuliers, on peut recueillir aseptiquement le contenu liquide des espèces à urnes avant que l'opercule qui clôt ces dernières ne s’ouvre.
L'existence de bactéries dans le milieu extérieur, qui peuvent hydrolyser la matière organique, est un avantage certain pour les espèces qui ne sécrètent pas d'enzyme


Dernière édition par speeddy31 le Jeu 2 Juil - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforumdesdionees.com
geoffrey1992
Passionné
Passionné


Masculin
Nombre de messages : 2020
Age : 24
Localisation : muret (31)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Ven 18 Jan - 13:26

wwou! belle explication!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karnivores.over-blog.com/
speeddy31
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 5302
Age : 36
Localisation : Midi-Pyrénées
Humeur : Toujours zen
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Ven 18 Jan - 13:35

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforumdesdionees.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La digestion des piéges de la dionée   Aujourd'hui à 9:28

Revenir en haut Aller en bas
 
La digestion des piéges de la dionée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dionée et digestion?
» piège de dionée en cours de digestion
» Problème de digestion ?
» problème! dionée va mal?
» semi dionée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des dionées :: LES FICHES DE CULTURE PAR GENRE :: Fiches de culture :: Dionaea :: Fiche technique de la dionée-
Sauter vers: